Conjoncture bâtiment - 2T 2012

Publié le

Une étude produite par

Dans le neuf, on relève une nette inflexion à la baisse des permis et mises en chantier depuis le début 2012. En glissement annuel sur quatre mois à fin avril :

- Dans le logement, autorisations et mises en chantier reculent respectivement de 1,2% et 14,5%. Cela vaut tant pour le collectif que pour l'individuel ;

- Dans le non-résidentiel, hors bâtiments agricoles, surfaces autorisées et mises en chantier s'inscrivent respectivement en baisse de 1,6% et de 16,5%. Plus précisément, on note la chute des bâtiments administratifs (respectivement -10,4% et -12,7%) et des bâtiments industriels ou de stockage (respectivement -3,8% et -18,4%), le fort repli des bâtiments commerciaux (respectivement -2,2% et -10,3%) ainsi que les hésitations du marché des bureaux (+17,5% pour les permis, mais -24,5% pour les mises en chantier).

Un recul de l'activité des entreprises de bâtiment au cours du second semestre 2012 s'avère donc inévitable dans le neuf.

Source : Fédération Française du Bâtiment (FFB)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème