La part du logement dans le budget des ménages en 2010 : Alourdissement pour les locataires du parc privé

Publié le

Une étude produite par

Entre 1990 et 2008, la part des personnes qui vivent seules dans leur logement a augmenté. Cet accroissement est particulièrement marqué entre 30 et 59 ans, surtout pour les hommes.
Parmi les hommes actifs, ceux qui habitent le plus souvent seuls sont les employés et les ouvriers. Les agriculteurs sont les hommes qui résident le moins souvent seuls, en 1990 comme en 2008. Mais ce ne sont pas eux qui habitent le plus souvent en couple : ils partagent fréquemment leur logement avec au moins un de leurs deux parents. Les hommes habitant le plus souvent avec une conjointe sont les artisans et les cadres.
La situation est très différente pour les femmes : en 2008 comme en 1990, celles qui résident le plus souvent seules sont les cadres. C’est toutefois l’unique catégorie sociale pour laquelle la part de femmes seules n’a pas augmenté. Avant 40 ans, les femmes cadres résident davantage en couple qu’en 1990 et ce sont désormais les ouvrières qui vivent le moins souvent en couple, notamment parce qu’elles sont plus fréquemment qu’avant mères de famille monoparentale.
Après 40 ans, ce sont les femmes cadres qui habitent le moins souvent en couple ; à partir de cet âge, elles sont presque aussi souvent mères de famille monoparentale que les ouvrières.

Source : INSEE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Taux d'effort, INSEE

Sur le même thème