Le marché de l'immobilier en France - 4T 2012

Publié le

Une étude produite par

Très légère croissance de l’économie française au 3ème trimestre 2012, une bonne nouvelle malheureusement temporaire car le PIB devrait se contracter au cours des deux prochains trimestres, contraint par les investissements des entreprises qui subissent une forte pression fiscale.

Poursuite de la polarisation du marché entre les actifs 'prime', pour lesquels les valeurs locatives progressent (Paris QCA) ou se stabilisent, et les actifs secondaires pour lesquels elles reculent de manière généralisée.

Contraction des taux de rendement ‘prime’ pour les bureaux et les commerces de pieds d’immeuble au 4ème trimestre, accentuation de la remontée des taux pour les actifs secondaires.

Baisse des prix anticipée pour les logements anciens en 2012 et surtout en 2013, pour une quasi stabilité des prix du neuf.

Source : Amundi Asset Management

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.