La lettre de l'espace affaire

Immobilier : un actif à remplacer sur le long terme

Publié le

Une étude produite par

Le niveau globalement élevé des prix immobiliers et le durcissement fiscal en cours sur les plus-values vont débarrasser le marché des comportements spéculatifs au profit de nouvelles pratiques, conçues dans une logique patrimoniale à long terme.

Le rabotage du dispositif Scellier entraînera les mêmes conséquences et recentrera la pierre sur son rôle de diversification et de sécurisation du patrimoine.

Source : Banque Patrimoine & Immobilier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.