Le marché locatif Paris QCA - 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

-17% : baisse nette de l’activité transactionnelle, toutefois inférieure à la moyenne régionale (-24%)
 
Le QCA avait contre-performé en 2012
 
Ces différences s’expliquent par des spécialisations différentes : le QCA est focalisé sur les PMS, segment qui a mieux résisté en ce début 2013 qu’en 2012
 
Sa part dans l’activité régionale remonte à 15,5% (14,5% en 2012)
 
La capacité de rebond du QCA reste entravée par une carence en offre de qualité
 
Source : Knight Frank

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème