Dossier location

Le marché de l'immobilier locatif

Publié le

Une étude produite par

Sur les 12 derniers mois, les loyers ont progressé de 0,45% tous types de biens confondus. Dans la même période, l’inflation augmentait de 1,4%. En euros constants, les loyers subissent donc un retrait de 0,95%. Il faut rappeler qu’en 2011 les loyers avaient enregistré selon le même calcul, une diminution de 1,1%. La tendance à la baisse, comparée à l’inflation, se confirme donc dans notre réseau à l’exception de Paris où les loyers ont augmenté de 2,2% soit 0,8% au-delà de l’inflation. Fait remarquable cette année, les revenus moyens des nouveaux entrants sont nettement moins élevés que ceux constatés chez les personnes ayant loué en 2011 : 7,2% plus bas sur l’ensemble du territoire. Aussi, alors que la part du budget des ménages consacrée au loyer était en érosion depuis dix ans, nous constatons qu’avec les nouveaux entrants, le taux d’effort moyen a augmenté de 2%. Il est passé de 24,3% en 2011 à 26,3% en 2012. Là encore, Paris se distingue car les revenus moyens des nouveaux entrants ont augmenté de 11,5%. Le taux d’effort diminue sensiblement, passant de 28,8% en 2011 à 26% en 2012, se rapprochant ainsi de celui observé sur le reste du territoire. Ce n’est pas une surprise : bien que les loyers parisiens augmentent plus vite que l’inflation, la demande reste très soutenue. 

Source : Century 21

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème