Property Times

Paris : le QCA maintient le cap - 3T 2012

Publié le

Une étude produite par

Avec une demande placée de 231 400 m² depuis janvier, le marché du QCA accuse une baisse de 26% en un an. Le 3ème trimestre aura vu 76 800 m² de surfaces de bureaux se commercialiser, un volume rigoureusement équivalent à ceux enregistrés au cours des 1er et 2ème trimestres. Comme depuis le début de l’année, les transactions d’envergure font toujours défaut sur le marché du QCA avec seulement 3 transactions de plus de 5 000 m² pour une surface totale de 21 000 m² commercialisés. Pour rappel, plus de 70 000 m² avaient été placés sur cette tranche de surface en 2010 puis en 2011.  Le cabinet de conseil ROLAND BERGER a signé, en juillet, la transaction la plus importante de ces neuf derniers mois sur le QCA, en s’engageant sur 7 824 m² au sein de l’immeuble restructuré « Le Magistère » dans le 8ème arrondissement.  Malgré un volume de commercialisations moins important qu’en 2011, les valeurs locatives restent, dans l’ensemble, orientées à la hausse, avec un loyer prime qui atteint 820 €/m²/an.  Composé essentiellement de surfaces de seconde main, inférieures à 5 000 m², le stock d’offre immédiate est reparti à la hausse en 2012, atteignant 339 000 m² fin septembre, soit un taux de vacance de 4,8%. Le coup d’arrêt des livraisons de bureaux de première main depuis 2009 s’est fait ressentir sur un marché où la demande reste structurellement importante. Les entreprises doivent, le plus souvent, se positionner en amont des rares projets. Le renouvellement de l’offre demeurera restreint jusqu’en 2014.

Source : DTZ (Groupe UGL)

 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème