Le foncier économique en 2011

Publié le

Une étude produite par

Le marché des terrains bruts à vocation d’activités rebondit en 2011, grâce notamment à d’importantes réserves foncières réalisées dans le Pays d’Iroise et plus modestement au sein de l’agglomération brestoise. En revanche, les ventes de terrains aménagés diminuent à l’échelle du Pays de Brest. Quarante transactions ont été réalisées pour une superficie totale de 11,8 ha, près de deux fois inférieure à celle cédée en 2010. Le prix de vente a peu évolué et s’établit en moyenne à 32 €/m². Ce ralentissement du marché est observé depuis 2008 et témoigne de la prudence des chefs d’entreprise dans un contexte économique difficile.

Sur le marché des terrains recyclés, l’activité est relativement calme en 2011. La crise économique ne favorise pas les opérations de renouvellement urbain, plus coûteuses et plus longues par rapport à des constructions en extension urbaine.

Source : ADEUPa Brest

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : ADEUPa Brest

Sur le même thème

Etudes
Articles
Transactions