Chiffres & statistiques

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Publié le

Une étude produite par

En 2010, le parc social loge 15,4 % de l’ensemble des ménages. Cela représente plus du quart des ménages à bas revenus, ici définis comme les ménages des trois premiers déciles de niveau de vie, soit un revenu annuel imposable par unité de consommation inférieur à 13 200 euros en 2010. Un tiers des ménages à bas revenus logent dans le parc privé et 37 % sont propriétaires occupants. Les familles à bas revenus sont de taille légèrement plus grande (près de 2,6 personnes par foyer) alors que leur logement est plus exigu, surtout dans le parc privé ou lorsqu’ils sont propriétaires. Il en résulte des taux de sur-occupation importants, particulièrement chez les ménages du premier décile et chez ceux qui habitent à la périphérie des grandes villes (Marseille et Paris). Les ménages à bas revenus sont nettement plus mobiles : ils habitent leur logement depuis deux fois moins de temps que le reste de la population.

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

Etudes
Articles
Transactions