Les chiffres du mal-logement en 2013

Publié le

Une étude produite par

3,6 millions de personnes non ou très mal logées, plus de 5 millions en situation de fragilité à court ou moyen terme dans leur logement... La problématique du mal-logement recouvre des réalités diverses (sans domicile et absence de logement personnel, mauvaises conditions d’habitat, difficultés pour se maintenir dans son logement...), que la Fondation Abbé Pierre cherche à mettre en lumière dans un état des lieux chiffré. Si de nombreuses situations demeurent encore trop méconnues, faute de données existantes ou suffisamment fiables (problématique des « squats », difficulté à estimer le nombre de personnes vivant en bidonvilles ou en campings à l’année, question de la mobilité et des trajectoires...), la Fondation Abbé Pierre tient à souligner certains progrès de la statistique publique (comme la réexploitation de l'enquête Logement de 2002 sur les personnes hébergées chez des tiers, ou l'identification des doubles-comptes entre les différentes rubriques de populations mal logées). Elle salue par ailleurs les pistes d'amélioration formulées par le Conseil national de l’information statistique (CNIS) dans son rapport de juillet 2011 sur « Le mal-logement »1, mais rappelle que celles-ci doivent désormais être suivies d'effets.

Source : Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Fondation Abbé Pierre

Sur le même thème