Note de conjoncture annuelle

Le marché du logement neuf en Île-de-France

Publié le

Une étude produite par

L’année 2012 marque un recul net des ventes de logements neufs en Ile-de-France. Alors que depuis la chute sévère en 2008, la croissance des ventes était repartie, 2012 marque un repli brutal des transactions. Supérieur de 19% au niveau de 2008, le nombre de ventes en 2012 est inférieur, et de loin (-30%), à la moyenne des trois années 2009, 2010, 2011. C’est ainsi 11 913 logements neufs qui ont été vendus en 2012, à 95% des appartements.

Le contexte économique des plus moroses et l’attentisme lié à la période électorale ont freiné les intentions d’achat. La baisse des avantages fiscaux a eu raison de l’engouement à l’oeuvre de la part des investisseurs depuis 2008. Même le prolongement du dispositif Scellier, déjà raboté au début de 2012, jusque fin mars 2013 pour les signataires d’une promesse de vente avant le 31 décembre 2012 n’aura pas particulièrement stimulé les ventes. 

Source : ADIL 75 (Agence départementale d'information sur le logement 75)

 

 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème