Property Times

Région Lyonnaise : un marché à deux vitesses - 1T 2013

Publié le

Une étude produite par

Avec 78 500 m² de bureaux commercialisés au 1er trimestre 2013, le marché lyonnais enregistre une excellente performance, supérieure de 66% à celle du 1er trimestre 2012. Ce résultat doit cependant être nuancé ; il est en effet lié à deux mouvements de très grande envergure sur des opérations neuves, dont la prise à bail par la SNCF d’une partie de la tour « Incity », livrable en 2015 à la Part-Dieu. En parallèle, les commercialisations sur les autres segments de surface reculent d’une année sur l’autre, dans des proportions allant de -15% pour les surfaces comprises entre 1 000 et 2 000 m² à -46% pour les surfaces  entre 500 et 1 000 m².

Les loyers prime et de première main sont orientés à la hausse, atteignant respectivement 270 €/m²/an et 230 €/m²/an, tandis que la valeur locative de seconde main est restée stable d’une année à l’autre, à 150 €/m²/an fin mars.

Après deux années consécutives de hausse, les disponibilités à 6 mois sont à nouveau orientées à la baisse et représentent un peu plus de 366 700 m² à la fin du 1er trimestre 2013 pour un taux de vacance de 5,9%. Elles se composent pour plus de la moitié de surfaces de seconde main et se concentrent majoritairement sur les secteurs de Vaise/Lyon 9ème (23%) et Lyon 7ème/Gerland (19%).

En net recul depuis 2011, les livraisons devraient repartir à la hausse avec un peu plus de 143 000 m² attendus en 2013, dont 88 100 m² encore disponibles. Ces disponibilités se situent, pour l’essentiel, sur les secteurs de la Part-Dieu, Vaise, et Lyon 7ème Gerland.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème