Eco Immo

Paradoxes - Juillet 2013

Publié le

Une étude produite par

La situation du marché résidentiel est un peu paradoxale.
D’abord, après un mouvement de correction en 2012, le marché montre une certaine résistance début 2013 : léger rebond des ventes dans l’ancien, prix en hausse de 0,3% t/t au premier trimestre 2013, très légère remontée de l’encours de crédit habitat.
Ces mouvements sont très ténus, probablement liés à la baisse des taux de crédit et difficilement extrapolables. Ils montrent en tout cas que le marché ne s’effondre pas.

Source : Crédit Agricole

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème