La suroccupation des logements concerne peu de ménages limousins

Publié le

Une étude produite par

En Limousin, 3,0 % des logements sont suroccupés. Un logement est considéré comme suroccupé si le nombre de pièces est trop faible eu égard à la composition du ménage qui l'occupe. Cette situation constitue un des critères de mal-logement et n'est observée ici que pour les ménages composés de deux personnes ou plus.

Ces conditions difficiles concernent en 2010 près de 24 750 personnes et plus de 6 600 ménages limousins. C'est 1 600 ménages de moins qu'en 1999 alors même que le parc potentiellement concerné a progressé de 10 000 logements sur la même période. Cette évolution favorable s'explique en partie par la diminution du nombre de personnes par ménage, liée au vieillissement de la population et aux séparations plus nombreuses. Ainsi, pour l'ensemble des ménages, la taille moyenne est passée de 2,22 personnes en 1999 à 2,08 en 2010. Simultanément, le nombre de pièces par logement a légèrement augmenté, passant de 4,0 à 4,2.

Source : INSEE

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : INSEE

Sur le même thème