Les transactions - S1 2012

Publié le

Une étude produite par

Les 74 transactions réalisées par les membres de l’Observatoire au cours du 1er semestre 2012 traduisent, en rythme annuel, un maintien de la demande (71 transactions en 2011). Ce contingent en «trompe l’oeil» masque un repli des surfaces placées. Guère plus de 18 000 m² ont fait l’objet d’une transaction. Ce volume est à comparer aux 30 300 m² de la période correpondante de 2011. Bien que faible, ce volume ne constitue pas pour autant le point bas de la série pour un 1er semestre qui demeure l’apanage de l’exercice 2009 avec moins de 16 000 m² placés. Près d’une transaction sur 2 (47,3%) porte sur un produit neuf. Au demeurant, ce segment de marché représente plus de 60% des surfaces ayant fait l’objet d’une transaction. La location représente 86,5 % du nombre d’opérations et près de 89% des surfaces placées.

Avec 248 m² la surface moyenne recule sur 12 mois (427 m²). Elle est la plus faible enregistrée depuis 2005 juste après celle du 2ème semestre 2008 (204 m²). L’écart des surfaces entre les valeurs extrèmes apparaît plus réduit que d’ordinaire (de 15 m² à 2 646 m²). Plus de 9 transactions sur 10 correpondent à des bureaux d’une surface inférieure à 300 m². Seuls 5 bureaux dépassent les 1 000 m².

Source : Montpellier Agglomération

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.