Property Times

Deuxième couronne : un marché à la peine - T2 2013

Publié le

Une étude produite par

Le ralentissement observé en Deuxième Couronne au 1er trimestre 2013 s’est confirmé au cours des trois derniers mois. Ainsi, avec 108 500 m² placés au 1er semestre 2013, la demande placée a reculé de 45% en un an. Alors que la Deuxième Couronne Sud, le Pôle de Roissy et Marne-la-Vallée voient leur activité reculer d’une année sur l’autre, dans des proportions allant de -58% à -82%, Saint-Quentin-en-Yvelines fait figure d’exception, avec une demande  placée en hausse de 25% en un an.

Malgré une baisse annuelle de 10%, les disponibilités demeurent conséquentes en Deuxième Couronne, de l’ordre de 1,1 million de m² fin juin 2013. Une partie de celles-ci, trop obsolètes, ne répondent plus aux exigences des entreprises. Le taux de vacance s’établit, quant à lui, à 5,9% à la fin du 1er semestre 2013.

Globalement stables d’une année à l’autre, les valeurs locatives moyennes de première et seconde main se positionnent respectivement à 210 €/m²/an et  144 €/m²/an. Le loyer prime demeure compris, selon la localisation, entre 200 et 235 €/m²/an, des valeurs attractives pour des entreprises à la recherche d’économies sur leurs coûts immobiliers.

Avec un peu moins de 94 000 m² de bureaux à livrer, la production neuve devrait reprendre modérément en 2013 après deux années de fort ralentissement.
Pour autant, seuls 201000 m² sont encore  offerts à la  commercialisation. 2014 devrait s’inscrire dans une tout autre dynamique avec un plus de 315 000 m² attendus dont près de 150 000 m² toujours disponibles.

Source : DTZ (Groupe UGL) 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème