Note de conjoncture

Le marché du logement neuf en Ile-de-France - 2T 2013

Publié le

Une étude produite par

Au deuxième trimestre, les ventes sont en baisse de 4% sur un an. Pour limiter la constitution de stocks trop importants, les promoteurs jouent la prudence et limitent le lancement de nouveaux programmes. D’où une baisse de 13% des commercialisations. Malgré ce recul des mises en vente, l’offre commerciale progresse de près de 40% en un an. Ce qui équivaut à une durée de commercialisation moyenne en Ile-de-France de 14,8 mois.

duranPourtant depuis plusieurs trimestres, les prix sont stables et même en recul dans la majorité des départements. Les taux de crédit sont également favorables aux  emprunteurs mais le contexte économique morose et les attentes liées aux futures orientations de la loi ALUR reculent les projets des acheteurs potentiels.

Source : ADIL 75 (Agence départementale d'information sur le logement 75)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

  • Diane Durand

    Responsable de l’Observatoire du Logement - Agence Nationale d'Information sur le Logement 75

    Auteur(e) de 14 études