Orientations & Stratégies

Beaucoup de bruit pour rien ?

Publié le

Une étude produite par

Septembre voit l'ensemble des classes d'actifs, à l'exception des matières premières, renouer avec une tendance favorable, mais surtout les bourses dans leur ensemble afficher d'excellentes performances. Les écarts interzones persistent, avec des progressions comprises entre 3% aux États-Unis, 5% à 6% en Europe et plus 10% sur le Nikkei ! Les indices émergents accompagnent le mouvement en rebondissant de 5 %. Les marchés obligataires ne sont pas en reste puisque les rendements longs américains se détendent de 25bp, entraînant derrière eux toute la sphère  obligataire avec une mention spéciale aux marchés de dettes émergentes qui reprennent près de 2,50 % sur le mois en dettes externes comme en devises locales. Doit-on alors prolonger cette tendance pour les derniers mois de l'année et jouer des marchés très porteurs, ou au contraire prendre quelques bénéfices et piloter la fin d'année en mode plus défensif ?

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.