Property Times

La Défense : niveau record d’offre immédiate - 3T 2013

Publié le

Une étude produite par

Après un début d’année difficile, le marché de la Défense a connu un net rebond au 3e trimestre 2013, avec 45 300 m² de bureaux commercialisés. La demande placée à la Défense depuis le début de l’année s’élève ainsi à plus de 88 000 m². Cette belle performance trouve son explication dans la concrétisation de deux transactions de grand gabarit au cours des trois derniers mois : ERDF sur la « tour Blanche » et Allianz sur 11 500 m² dans « Easy Building ». En dépit de ce rebond, le marché de la Défense demeure bien loin de son niveau moyen de transactions, autour de 180 000 m² placés par an entre 2002 et 2012.
L’ajustement des valeurs faciales de transactions s’est poursuivi à la Défense au cœur du 3e trimestre 2013, avec des baisses annuelles de -12% pour les locaux neufs ou restructurés et de -8% pour les surfaces de seconde main. Fin septembre 2013, les loyers moyens de première et de seconde de main s’établissent ainsi respectivement à 420 €/m²/an et à 395€/m²/an. Ces valeurs sont aujourd’hui très largement accompagnées par les franchises de loyers et autres aménagement, tant des surfaces de grand gabarit que celles de taille moyenne.
Suite à de nombreuses libérations et aux livraisons des tours « Eqho » et « Carpe Diem », l’offre immédiate à la Défense a enregistré une forte augmentation, +58% en un an, pour représenter 327 000 m² fin septembre 2013, atteignant ainsi un triste record. Le taux de vacance frôle dorénavant la barre des 10%, alors qu’il n’était que de 6% il y a encore deux ans.
L’offre immédiate à la Défense porte essentiellement sur des surfaces de grand gabarit de seconde main ou restructurées. L’offre neuve immédiate est relativement faible, moins de 50 000 m². Aucune livraison de bureaux neufs ou restructurés ne viendra alimenter le marché d’ici à la fin de l’année 2013. Toutefois, cette accalmie ne saura que temporaire puisque trois projets totalisant près de 155 000 m² devraient venir alimenter le marché d’ici à fin 2015.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème