Investissement : les transactions supérieures à 100M€

Publié le

Une étude produite par

Alors que la conjoncture économique reste encore précaire en cette fin d’année 2013, le marché français de l’investissement en immobilier d’entreprise se polarise de plus en plus sur les méga-deals, d’un montant unitaire supérieur à 100 millions d’euros. Ils représentent actuellement la moitié du marché. À première vue, cette tendance va à l’encontre d’une stratégie d’allocation d’actifs prudente, qui prévoit de diversifier les risques pour amortir les aléas conjoncturels.

Dans ce contexte, comment expliquer le succès de ces méga-deals ? Quels sont les investisseurs qui les réalisent ? Et pourquoi ?

Depuis 2011, trois types d’investisseurs se distinguent par d’importantes acquisitions en France : les compagnies d’assurances européennes, les fonds d’investissement allemands et les fonds souverains, notamment asiatiques et moyen-orientaux. Mais les raisons qui poussent ces acteurs vers les méga-deals sont bien différentes.

Source : Keops Colliers International

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.