La lettre des Gestions Immobilières

Publié le

Une étude produite par

Malgré le frémissement de la conjoncture depuis le 2e trimestre 2013, l’activité locative subit avec un léger décalage l’impact du ralentissement économique : seuls 1,3 million de m² de bureaux ont ainsi été placés en Ile-de-France sur les neufs premiers mois  de 2013, soit une baisse de 28% par rapport à 2012. Le marché demeure bloqué par l’attentisme d’utilisateurs qui privilégient les renégociations de baux et par le recul marqué des grandes transactions (-50% en un an). Si les valeurs locatives faciales ne s’ajustent que légèrement, en baisse de 2%  pour les surfaces de seconde main, les mesures d’accompagnement continuent de croitre, pouvant atteindre jusqu’à 30% des loyers faciaux.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.