Le marché du commerce en France - 3T 2013

Publié le

Une étude produite par

La France a enregistré une légère croissance du PIB au T2 2013 (+0,5%).
Cette embellie pourrait se confirmer au second semestre et stabiliser le chômage à 11% fin 2013. Toutefois, la hausse des impôts et l'inflation font reculer le pouvoir d’achat des Français qui puisent désormais dans leur épargne pour maintenir leur consommation.

La dualité du marché du commerce  s'est renforcée en 2013 avec d'une part, des emplacements prime toujours très performants et prisés par les enseignes et, d'autre part, des emplacements secondaires qui suscitent peu d'intérêt, surtout en périphérie et en régions.

Les valeurs locatives prime sont stables, à 2 000€/m² pour les boutiques (de moins de 50 m²) de centres commerciaux et à 185€/m² utiles pour les magasins (de 1 000m²) de PACs (Parc d'Activités commerciales). En hausse, elles sont à 18 000€/m² pondérés zone A pour les boutiques en pieds d'immeuble.

Le marché de l’investissement en immobilier de commerce affiche une bonne tenue en 2013, avec 2,3Md€ d'engagements enregistrés depuis le début de l'année. Les investisseurs français et européens demeurent les acteurs les plus actifs du marché.

Les taux de rendement prime sont caractérisés par une certaine stabilité. Ils pourraient tendre à la baisse pour les centres commerciaux d'ici la fin 2013 et atteindre 4,75%.

Source : Savills

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème