Des perspectives plus claires pour le marché du "vert"

Une étude produite par

L’intérêt des investisseurs pour les immeubles "verts" devrait s'accroître notamment jusqu'en 2020, deadline pour atteindre les objectifs de consommation d’énergie et d’émission de gaz à effet de serre que s'est fixé la France lors de la signature, en 2008, du paquet Climat et Energie.

Le développement de nombreux modèles de financements, comme les prêts hypothécaires "verts" et les obligations en énergie propre devraient entraîner une hausse de l’investissement « vert » en
France.

En 2013, les investissements HQE pourraient totaliser entre 1,5 et 1,7Md€. Compte tenu de l’importance de l’offre future en immeubles de bureaux HQE, particulièrement en 2014, nos prévisions portent le montant annuel des investissements HQE à plus de 5Md€ à partir de 2015.

Source : Savills

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème