Surproduction de surfaces commerciales, vers une bulle immobilière ?

Publié le

Une étude produite par

Sur fond de crise, d’usage croissant des nouvelles technologies, d’individualisation, le commerce se transforme en accéléré. Mais nouveaux concepts et nouveaux services provoquent moins une régénération de l’existant qu’une offre incessante d’espaces supplémentaires, laissant planer l’ombre d’une bulle.
Caractérisé par une concentration capitalistique et spatiale et par le recul du commerce indépendant, le modèle économique sur lequel s’est organisée la distribution depuis les années 1960 est en train d’évoluer. Depuis le début des années 2000, le commerce vit une nouvelle révolution.

Source : Institut d'Aménagement et d'Urbanisme (IAU)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème