Property Times

La Défense : triste record pour l’offre immédiate - 4T 2013

Publié le

Une étude produite par

Malgré un 3e trimestre encourageant (45 000 m² de bureaux placés) le marché de la Défense a fini l’année 2013 sur une très mauvaise note. En effet, seuls 17 800 m² ont été commercialisés au cours du 4e trimestre, portant la demande placée à 106 700 m² au cumul de l’année 2013, un volume en baisse de 34% en un an.

Le fort dynamisme des transactions impliquant des surfaces intermédiaires (+80% en un an) n’a pas suffi à compenser la faiblesse des transactions de grande envergure, qui ont vu leur volume de commercialisation passer de 126 100 m² en 2012 à 52 700 m² en 2013. La part des petites surfaces dans la demande placée est restée faible (8% de la demande globale), avec 8 800 m² commercialisés au cours de l’année.

Face à l’alourdissement du stock vacant de marché relativement faible, de nombreux, propriétaires ont été contraints de revoir à la baisse leurs prétentions en termes de loyer. Ils augmentent les franchises de loyers et autres aménagements, tant sur des surfaces de grand gabarit que sur celles de taille moyenne. Ainsi, fin 2013, les valeurs locatives des première et seconde main se positionnent respectivement à 430 €/m²/an et 394 €/m²/an un an plus tôt.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème