Property Times

Deuxième Couronne : tumultueuse année - 4T 2013

Publié le

Une étude produite par

Avec un peu moins de 274 000 m² de bureaux placés en 2013, la Deuxième Couronne réalise sa plus mauvaise performance de la décennie, voyant son volume de commercialisation reculer de 37% en un an. A l’instar de la tendance francilienne, ce décrochage est essentiellement lié à un coup d’arrêt sur le segment des grandes surfaces avec des transactions en baisse de 45% en un an. Ce type de mouvements demeure pour autant le principal moteur de l’activité en Deuxième Couronne, représentant un peu moins de la moitié de la demande placée enregistrée en 2013.

Relativement stable d’une année à l’autre, l’offre immédiate de bureaux de la Deuxième Couronne, de plus en plus obsolète, demeure la plus importante d’Ile-de-France avec 1,2 million de m² immédiatement disponibles fin 2013. Il en découle un taux de vacance de 5,7%.

Alors que les valeurs locatives moyennes de première et seconde main se positionnent respectivement à 203€/m²/an et 146€/m²/an, le loyer prime, toujours aussi attractif, se situe selon la localisation entre 200 et 235€/m²/an.

Face à l’importance du stock de bureaux immédiatement disponibles, les livraisons ont fortement ralenti en Deuxième Couronne au cours des dernières années. Elles devraient reprendre en 2014 puisque plus de 207 300 m² sont attendus. Cependant, la plupart des chantiers lancés concernent des opérations précommercialisées et seuls 38 100 m² de bureaux sont encore disponibles.
 

Source: DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème