Le marché des bureaux en Ile-de-France - 3T 2013

Publié le

Une étude produite par

Sur le plan économique, même si quelques signes d’amélioration apparaissent, les indicateurs en France restent encore mal orientés pour permettre une reprise de l’activité.

Sur le plan immobilier, l’année 2013 devrait se caractériser par une fragilisation du marché avec un décrochage marqué de l’activité transactionnelle. Sur les 9 premiers mois de l’année, la demande placée a ainsi reculé de 30 % comparé à la même période l’an dernier, et l’année 2013 devrait se terminer sous le seuil des 2 millions de m² commercialisés.

Après la concrétisation de grands mouvements de rationalisation en 2011 et 2012, un trou d’air s’est opéré en 2013 réduisant drastiquement le nombre de mètres carrés de bureaux placés. Entre la décision d’initier un projet immobilier et sa concrétisation, les délais sont souvent longs. La conjoncture économique difficile ajoute souvent de la complexité avec des prises de décisions plus laborieuses et plus longues, allongeant les délais classiques de réalisation d’un projet.

Source : AOS Studley

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème