Le marché suisse de l’immobilier

Publié le

Une étude produite par

La Suisse devrait conserver son statut d’havre de paix dans les deux prochaines années. Faute d’autres possibilités d’investissement, de nouvelles augmentations de valeur ne sont pas à exclure.

Du fait de la stabilité de la conjoncture économique intérieure et de la grande diversification des marchés de l’export, les effets de la crise européenne de l’endettement sur l’économie suisse sont pour l’instant négligeables. Compte tenu de la tendance conjoncturelle forte et des différences de rendement historiquement élevées par rapport aux obligations fédérales, les investissements immobiliers suisses restent toujours demandés.

Source : UBS AG

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.