Les tendances du tourisme et de l’hôtellerie 2014

Quelle intensité pour la reprise ?

Publié le

Une étude produite par

Après 2012, l’espoir était que le cap le plus dur soit passé. Le sentiment général était que la crise ne pouvait durer éternellement, que l’environnement économique allait s’éclaircir et la croissance repartir.  En bref, les beaux jours se profilaient à nouveau, et les entrepreneurs y compris hôteliers, pensaient enfin pouvoir retrouver le sourire. Quelques analystes se démarquaient toutefois en attirant l’attention sur un environnement économique incertain et pouvant réserver quelques mauvaises surprises.

Source : In Extenso - Deloitte

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème