Baromètre mensuel des prix de l’Immobilier constatés à la mise en vente - Février 2014

Les prix de l’immobilier n’augmenteront pas au second trimestre 2014

Publié le

Une étude produite par

« Les mois se suivent et se ressemblent sur le marché de l’immobilier en France. L’absence d’évolution notable de notre indice des prix affichés de mises en vente depuis 7 mois laisse présager d’une stabilité des prix des transactions durant les 4 prochains mois. Stabilité à relativiser selon les zones géographiques concernées car le marché immobilier français est composé de nombreux micros marchés. Il faut avant tout distinguer les grandes villes qui sont en général des zones plus tendues et le reste de la France, moins tendu où l’évolution des prix ne suit pas forcément la même tendance. Et même au sein des grandes villes, depuis un an nous constatons des évolutions très diverses.

A Paris, les prix ont baissé de près de 3% depuis 1 an. La situation est quasi identique sur l’Ile-de-France avec quelques exceptions, le Val d’Oise où les prix sont restés stables depuis 1 an et les Yvelines où ils n’ont perdu que 0,3%. Cette baisse témoigne que les prix de vente étaient encore trop élevés sur Paris et l’Ile-de-France pour permettre aux acheteurs, primo accédants ou pas, de passer à l’acte. Si l’on juge la récente stabilisation des prix et le léger redémarrage du nombre de transactions, on peut supposer que les prix actuels reflètent mieux ce que les acheteurs sont prêts à payer. La demande étant toujours aussi forte à Paris et en Ile-de-France, comme en témoigne le nombre toujours grandissant d’abonnements d’alertes mails enregistrées par notre site SeLoger.com, avec des prix de vente stables sur le second trimestre 2014, la lente reprise du volume de transactions devrait se poursuivre.

Source : Seloger.com

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : SeLoger

Sur le même thème