Baromètre MeilleursAgents.com

Immobilier parisien et francilien : hausses en janvier malgré la faiblesse de la demande

Publié le

Une étude produite par

Alors que les six derniers mois de 2013 ont vu la baisse régulière des prix, et que le marché est déséquilibré en faveur des acheteurs, la tendance s’est inversée en janvier 2014 : les prix de l’immobilier francilien ont légèrement augmenté. +0,3% à Paris, +0,5% pour les petites surfaces, +0,8% dans les Hauts-de-Seine, la hausse n’est pas négligeable. Notre Indicateur de Tension Immobilière (ITI) dévoilé en janvier dernier démontre que, toutes choses restant égales par ailleurs, les prix ne s’orientent durablement et franchement à la hausse qu’à partir de 3 acheteurs actifs pour 1 vendeur. La seule loi de l’offre et de la demande pousse les prix à la baisse dès que l’on compte moins de 2 acheteurs actifs pour un vendeur. À Paris, aujourd’hui, on compte environ 1,1 acheteur actif pour 1 vendeur et encore moins en banlieue. Ce sont donc d’autres facteurs qui provoquent cette hausse.

Source : MeilleursAgents.com

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème