Le 4 Pages mensuel de conjoncture hôtelière

La croissance des clientèles lointaines limite le tassement de la fréquentation hôtelière en septembre

Publié le

Une étude produite par

En septembre 2013, la fréquentation hôtelière est en baisse de 1,2 % par rapport à septembre 2012. Les nuitées d’affaires (- 2,4 %) expliquent la baisse, les nuitées personnelles étant quasi stables (- 0,3 %). La progression de la clientèle étrangère, plus mesurée ce mois-ci (+ 3,6 % après + 7,2 % en juillet-août), n’est pas suffisante pour compenser le recul de la clientèle française (- 4,1 %). La clientèle européenne se stabilise et la croissance des clientèles lointaines est toujours soutenue mais fléchit un peu (+ 11,3 % après + 18,4 % en juillet-août), quel que soit le continent de provenance. La plus forte hausse de fréquentation hôtelière revient une nouvelle fois à la Chine (+ 29,2 % après + 50,9 % en juillet-août). C’est en ville que les nuitées internationales enregistrent la plus forte progression, notamment en Île-de-France.

Source : DGCIS

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : DGCIS, Taux d'occupation, INSEE