Property Times

La Province fait de la résistance - 2013

Publié le

Une étude produite par

Avec 2,9 millions de m² commercialisés sur l’ensemble du territoire, l’année 2013 marque un sérieux coup d’arrêt (-17% en un an) sur un marché français des bureaux qui progressait de façon continue depuis 2009. Néanmoins, ce recul est essentiellement imputable à la contre-performance de la région Ile-de-France qui contraste avec des marchés régionaux qui, dans leur ensemble, parviennent à égaler la performance de 2012, avec 1,1 million de m² placés.

L’offre immédiate de bureaux en France a enregistré une hausse de 6% en un an et s’établit à 5,6 millions de m² fin 2013. Ici encore, cette hausse est essentiellement liée à l’arrivée sur le marché francilien de plus de 300 000 m² de surfaces disponibles au moment de leur livraison. Le stock vacant a en effet peu évolué sur les marchés régionaux avec 1,7 million de m² disponibles fin 2013, un volume stable depuis 5 ans.

Malgré la transaction record de la SNCF sur la tour « Incity » à Lyon, à 315 €/m²/an, la valeur moyenne de première main poursuit son recul en régions, à 153 €/m²/an, contre une valeur moyenne de 165 €/m²/an 24 mois plus tôt. Les propriétaires de surfaces livrées sans preneur et vacantes depuis plusieurs années ont consenti des efforts relativement importants pour écouler leurs surfaces neuves.

Coté investissement, si les volumes de transaction sont en baisse de 7% en un an à l’échelle nationale, les marchés régionaux ont connu une année 2013 particulièrement dynamique, avec près de 3,5 milliards d’euros investis, réalisant ainsi leur meilleure performance depuis 2008. Les centres commerciaux se sont taillé la part du lion avec 1,6 milliard d’euros soit 45% des engagements. Au palmarès des régions, la région Rhône-Alpes arrive en 1ère position des marchés régionaux, avec près de 35% des investissements réalisés hors Ile-de-France en 2013, soit 1,2 milliard d’euros investis. La région PACA suit, de très loin, avec 294 millions d’euros et doit son succès à la commercialisation de surfaces logistiques.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème