L’immobilier résidentiel en France - T4 13

Publié le

Une étude produite par

Avec une progression du Produit Intérieur Brut (PIB) estimée à 0,2% au 4ème trimestre 2013, après le recul observé au 3ème trimestre de 0,1%, l’économie française semble redémarrer lentement. En effet, l’activité a été notamment portée par la consommation des ménages, qui a contribué positivement à la croissance, s’établissant à 0,3% sur l’ensemble de l’année, selon les prévisions des économistes du Crédit Agricole.

La progression de 0,5% du pouvoir d'achat et de 1% du revenu disponible brut, profitant d’un léger recul des prix, a alimenté les dépenses des ménages. L’indicateur de sentiment économique se redresse légèrement au mois de décembre, après avoir à nouveau diminué en novembre, mais demeure en progression par rapport à celui enregistré à la fin du trimestre dernier. Ainsi, sur l’ensemble de l’année 2013, le PIB devrait croitre de 0,2%, après la stabilité observée en 2012, une reprise certes faible, mais légèrement plus soutenue que les évolutions enregistrées par la plupart des autres pays de la zone Euro. Le PIB de la zone Euro devrait ainsi se dégrader à nouveau sur l’ensemble de l’année 2013, de 0,4% après 0,5% en 2012.

Source : Amundi Asset Management

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème