Marché immobilier Suisse

Publié le

Une étude produite par

En 2013, outre la conjoncture nationale robuste, citons également l’accélération de l’économie d’exportation, qui a donné lieu une multiplication par deux de la croissance du PIB (2% contre 1,0% en 2012). En partant du principe que la conjoncture internationale fragile reste sur le chemin de la reprise, on peut s’attendre à une nouvelle poussée de l’activité économique en 2014 (à 2,2%). Quant aux prévisions du consensus pour 2015, elles se situent à 2,4%.

L’inflation ne devrait gagner que peu de terrain et de manière progressive. Après des tendances déflationnistes en 2013 (–0,2%), les prévisions pour 2014 et 2015 sont respectivement de 0,5% et 0,7%. Toutefois, le seuil que la Banque nationale suisse associe à la stabilité des prix est bien plus élevé : il se situe à 2%. Si le taux de chômage est monté à 3,2% en 2013, un recul à 3,0% est attendu pour 2015.

Source : UBS AG

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.