Marchés immobiliers : nouvelles tendances - nouveaux besoins

Publié le

Une étude produite par

Dans un contexte général morose, le marché du neuf en 2014 sera compliqué.

Le volume des ventes restera modéré, les primo-accédants seront freinés par les exigences en matière d’octroi de crédits et l’encadrement des loyers risque de décourager les investisseurs.

Les stocks, par le ralentissement dans la production des logements, devraient toutefois être maîtrisés.

Cependant, compte tenu de la pression exercée sur le foncier, qui reste cher, et des coûts de construction toujours plus élevés, en raison, notamment, de la hausse des matières premières et des normes de plus en plus exigeantes, les prix du neuf devraient rester sensiblement stables.

Source : Crédit Foncier

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème