Property Times

Région Lyonnaise : un début d’année plutôt timide - 1T 2014

Publié le

Une étude produite par

Un peu plus de 26 000 m² de bureaux ont été commercialisés au cours du 1er trimestre 2014 sur le marché lyonnais, soit une contraction de 65% en un an. Ce recul significatif s’explique en grande partie par la moindre activité enregistrée sur le segment des surfaces supérieures à 1 000 m². En effet, les positionnements respectifs de la SNCF et de Sanofi sur 22 000 m² et 18 500 m² avaient fortement dynamisé le marché en début d’année 2013. Cette année, seuls trois mouvements supérieurs à 1 000 m² - 5 800 m² au total - ont été comptabilisés.

En légère baisse d’une année à l’autre (-4%), l’offre à six mois représentait un peu plus de 353 000 m² fin mars 2014, pour un taux de vacance de 5,7%. Les disponibilités se concentrent majoritairement dans l’Ouest lyonnais (18% du stock). Le stock vacant reste essentiellement constitué de surfaces anciennes (deux tiers du stock global).

Après deux années consécutives de hausse, les livraisons devraient très clairement marquer le pas en 2014 avec un peu moins de 82 000 m² attendus. Les livraisons pourraient atteindre un nouveau pic en 2015 avec un volume total de projets de 280 000 m², dont 114 500 m² sont d’ores et déjà en chantier.

Source : DTZ (Groupe UGL)

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème