Le marché de l’investissement en France - 4T 2013

Publié le

Une étude produite par

16,1 Md€ ont été enregistrés en immobilier d’entreprise (services inclus) en 2013. Le marché maintient ce niveau depuis 3 ans, en dépit de la dégradation du marché locatif et de la reprise économique qui tarde à venir.

La part des transactions > 100M€ booste toujours le marché (47 dont 2 > 500M€) puisqu’elle représente 56% du montant total des engagements. Toutefois, un retour des transactions comprises entre 50 et 100 M€ est enregistré, laissant ainsi place à un marché plus diversifié.

Le marché d’IDF enregistre un déplacement de l’activité vers la 1ère Couronne. L’activité recule dans le QCA (16,5% contre 22%), et à Paris en général, et progresse en 1ère Couronne (10,5% contre 6,4%) : l’offre y est plus abondante et diversifiée, et les prix des immeubles haut de gamme y sont plus modérés.

Les acteurs français concentrent toujours la majorité des montants investis (68%). Notons le recul des acteurs allemands et moyen-orientaux, qui ne représentent plus que 4% et 9% de l’investissement en France (contre 9% et 12% en 2012), au profit des américains qui totalisent 8% (contre 6% en 2012 et 1% en 2010).

Les taux de rendement évoluent peu. En bureaux, le prime atteint 4% à Paris et 5,70% à Lyon et le secondaire est à 5% à Paris et à 7% à Lyon.

Source : Savills

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.