Orientations et stratégie

Le joli mois de mai

Publié le

Une étude produite par

Le vieil adage "sell in May & go away" ne se sera pas vérifié cette année ; dans un marché sans grande conviction, les indices actions développés ont continué de progresser modérément, dans un contexte de volatilité toujours très faible, tandis que les marchés émergents d’actions bénéficiaient d’une certaine normalisation et la perspective d’une remontée plus lointaine des taux US.
Les grands indices actions développés progressent, de manière homogène, de l’ordre de +2 % sur le mois et dépassent leurs plus hauts annuels. Les marchés émergents (indice MSCI EM +5,16 % en euros) rebondissent nettement, alimentés par plusieurs semaines de flux entrants.
Les indicateurs d’activité (PMI Markit) sont ressortis sur des niveaux encourageants en Chine, aux Etats-Unis et en Europe, malgré une forte hétérogénéité selon les pays. Les signes d’amélioration graduelle de la conjoncture mondiale se poursuivent donc, tandis qu’aucun signe d’inflation ne vient inquiéter les investisseurs. La révision inattendue du PIB US (-1 % annualisé vs +0,1 % en première estimation), principalement impactée par les stocks et l’épisode climatique sévère, n’a pas pesé sur la tendance et laisse augurer un 2e trimestre en fort rebond (attentes aux alentours de +3,5 %).

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.