Matériaux de construction à base de chanvre

Publié le

Une étude produite par

Dans la construction de bâtiments, le chanvre est d'abord utilisé pour ses qualités isolantes, ses propriétés de régulation d'ambiance et d'hygrométrie de l'espace habité qui améliorent notamment les conforts d'hiver et d'été. Il peut être mis en œuvre principalement :
- sous forme de laine, réalisée à partir des fibres du chanvre et commercialisée en plaques ou en rouleaux. Il peut ainsi se substituer aux autres isolants thermiques plus courants (laine de verre, laine de roche, etc...) ;
- sous forme de béton ou de mortier de chanvre, obtenus à partir de la paille de chanvre (chènevotte) mélangée à un liant à base de chaux aérienne. Il peut alors former l'enveloppe d'un bâtiment. Les techniques de mise en œuvre sont multiples, qu'elles procèdent par hourdage de blocs préfabriqués, par remplissage et/ou projection, manuelle ou mécanique, sur une structure porteuse, généralement en bois, ou encore par application d'un enduit isolant sur une surface maçonnée ;
- enfin, en vrac.

Il sert surtout au remplissage d'alvéoles de structure de plancher ou de charpente en toiture.

Source : Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Ile-de-France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.