Le marché du travail du Pays de Brest : des signaux contradictoires - 2T 2014

Publié le

Une étude produite par

Au deuxième trimestre 2014, plusieurs indicateurs pouvent indiquer une amélioration ou du moins une stabilisation du marché du travail. Ainsi, la demande d’emploi des moins de 25 ans baisse, ce qui constitue une première après 14 mois de hausse consécutive. Autres éléments, le nombre de sorties des listes de
Pôle emploi est supérieur au nombre d’entrées depuis le début de l’année, les déclarations d’embauche progressent et l’Intérim reprend des couleurs dans la construction et l’industrie agroalimentaire, électronique, etc. Même si les contrats émis par les employeurs concernent des durées de plus en plus réduites.

À l’inverse, d’autres facteurs témoignent d’un enlisement dans la crise. Les chômeurs de longue durée et les seniors pèsent de plus en plus lourd dans la demande d’emploi. L’évolution du nombre de salariés privés est encore négative et de moins en moins de secteurs gagnent en effectif. De ce fait, le taux de chômage même s’il se stabilise, reste à un niveau élevé : 8,7 % dans la zone d’emploi brestoise.

Source : ADEUPa Brest

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.