Property Times

La Défense : trimestre difficile, le marché garde le cap - 3T 2014

Publié le

Une étude produite par

Avec un volume de commercialisation proche de 28 000 m² au 3ème trimestre 2014, contre 33 500 m² un an plus tôt, le marché des bureaux de La Défense a vu son activité se contracter de 37% par rapport au 3ème trimestre 2013. Néanmoins, grâce à un 2ème trimestre d’exception, où près de 83 000 m² avaient été transactés, la demande placée sur ce marché depuis le début de l’année se porte à 125 700 m², en hausse de 41% en un an. Le volume de commercialisation de l’année 2013 dans son ensemble (105 500 m²) est donc d’ores et déjà dépassé.

Aux nombreux départs des entreprises pour des raisons d’économie sur le coût immobilier succède aujourd’hui un retour des transactions supérieures à 5 000 m², aidé par un réajustement des valeurs locatives, nettement plus attractives. Parmi ces opérations figurent les prises à bail de KPMG sur 40 500 m² dans la tour « Eqho » et de THALES sur 10 200 m² dans « Carpe Diem». Toutefois, la plupart des grands mouvements enregistrés à La Défense depuis le début de l’année sont de nature endogène, et entraînent, dans la plupart des cas, une libération de surfaces qui viendra alourdir le stock de bureaux immédiatement disponibles sur le secteur.

Source : DTZ France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème