Orientations et stratégie

Vendanges tardives…

Publié le

Une étude produite par

Septembre se termine sur une image contrastée de l’évolution des marchés, avec des parcours boursiers à nouveau très disparates, et un regain de tension sur les taux.

Outre Atlantique, en dépit d’indicateurs économiques en amélioration, le S&P 500 bute sur les 2 000 points d’indice, les taux longs reprennent 20 bp de taux et le compartiment High Yield fait l’objet d’importants flux sortants (-2,2 % sur le mois).

Les marchés d’actions européens, tout comme les dettes d’Etats core ou périphériques zone euro, affichent sur le mois une meilleure performance que celle des titres américains, qui tient essentiellement aux stimuli additionnels de la Banque Centrale Européenne. L’euro atteint ainsi un plus bas de 2 ans en cours de mois à 1,2580 contre le dollar US, ce qui constitue, à terme, une nouvelle positive pour les bénéfices des entreprises de la zone.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.