L’environnement en France - Edition 2014

Une étude produite par

Les territoires se transforment pour accompagner l’évolution démographique et la mutation des modes de vie d’une part, et pour gagner en compétitivité dans un monde globalisé soumis à une concurrence internationale accrue d’autre part. Depuis la fin des années 1990, la population française a crû de près de 4,5 millions d’habitants, soit une croissance de l’ordre de 7 %.

Dans le même temps, le nombre de ménages a augmenté de près de 26 % du fait de l'évolution de leur structure ; leur taille moyenne est en effet passée de 2,6 personnes en 1990 à 2,3 en 2010 et la part des ménages constitués d’une seule personne atteint 33 % en 2010 contre 27 % en 1990. Le vieillissement de la population et les changements des modes de cohabitation en lien avec l’individualisation croissante des comportements et des unions plus fragiles expliquent cette tendance. Ces évolutions induisent des besoins en logements soutenus, dont les conséquences sur les prix du foncier notamment conduisent de nombreux ménages à habiter loin de leur lieu d’emploi. Les grandes agglomérations voient donc leur aire d’influence augmenter, en raison de l'accroissement des distances domicile/travail.

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème