Le marché de l'immobilier locatif

Publié le

Une étude produite par

Une partie des vendeurs a enfin intégré qu’il fallait adapter ses prétentions financières aux conditions du marché pour parvenir à vendre son logement. Ainsi, après une légère baisse des prix enregistrée en 2012 (-1,9 %), suivie d’un nouveau recul en 2013 (-1,8 %), la tendance s’accentue en 2014 et le prix moyen au m² enregistre, au niveau national, un repli de -2,8 %. La contraction de l’activité, observée au 1er semestre 2014, est sans aucun doute à l’origine de cette prise de conscience. Cette dernière s’est traduite par une correction des prix au second semestre, avec pour corollaire un regain d’activité en fin d’année. La dynamique amorcée est toutefois trop récente pour impacter le volume annuel des ventes.

Ainsi, tandis qu’en 2013 le nombre de transactions augmentait de 3,1 %, l’activité s’érode en 2014 (-2,7 % sur l’année). Le marché des appartements voit notamment le nombre de ses transactions reculer de -6,9 % en 2014, fortement contraint par les nouvelles exigences de la loi ALUR s’imposant aux ventes de lots en copropriété, quand celui des maisons se redresse de +1,7 %.

Source : Century 21

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème