Orientations et stratégie

Montagnes russes...

Publié le

Une étude produite par

L’effondrement en décembre du prix du baril de pétrole sous les 60 USD (-50 % depuis juin) a provoqué une onde de choc sur les marchés financiers, les investisseurs prenant conscience des effets dévastateurs sur certaines économies émergentes. Ainsi, face à la chute vertigineuse du Rouble les 15 & 16 décembre (plus forte baisse quotidienne depuis 1998) la Banque Centrale Russe a brutalement augmenté son taux d’intérêt (17 % contre 10,5 %). Les prévisionnistes convergent désormais vers une probable récession marquée de l’économie russe en 2015. Les indices globaux ont, dans un premier temps, été pénalisés par l’impact négatif du secteur pétrolier, mais aussi par les risques spécifiques à certains opérateurs, américains notamment, dont la solvabilité fragilisée par le niveau du prix du brut. On a également observé une accélération des sorties de capitaux sur le compartiment Haut Rendement US, le secteur de l’énergie représentant 15 % de l’indice HY US.

Source : La Française AM

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : La Française AM