Les Français préservent leur capacité de départ en vacances

Publié le

Une étude produite par

Le taux de départ en vacances des Français (au moins quatre nuits consécutives pour des raisons personnelles) a augmenté au cours des dernières années, atteignant 60 % entre mi-2013 et mi-2014. Cette progression concerne toutes les catégories de revenus.

Face aux contraintes financières, les Français préservent leur capacité de départ en vacances par des comportements plus économes : vols « low cost », réservations longtemps à l’avance ou départs hors saison notamment. Certaines pratiques, favorisées par Internet et désormais bien intégrées par les consommateurs, sont également compatibles avec l’exigence de qualité des vacanciers. Les Français bénéficient aussi plus fréquemment d’aides financières – un quart d’entre eux en 2014 contre 20 % en 2008 – de l’employeur ou de la caisse d’allocations familiales pour les personnes à faibles revenus. Les vacanciers d’été privilégient toujours le cadre de vie mais sont de plus en plus attentifs à d’autres éléments comme la qualité de l’hébergement ou les animations festives et culturelles.

Source : Ministère de l'Economie 

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème