Eco Immo

Immobilier résidentiel : évolutions récentes et perspectives 2015-2016

Publié le

Une étude produite par

La correction du marché résidentiel français s’est poursuivie en 2014. Elle a été mesurée dans l’ancien et plus prononcée dans le neuf. Dans l’ancien, 700 000 biens ont été vendus. Ce marché ne s’effondre pas et n’est en repli que de 14% par rapport aux pics de 2006-2007. Les prix continuent à baisser lentement, -2,2% sur un an, -7% en cumulé depuis fin 2011. Dans le neuf, la correction est beaucoup plus nette, avec un recul des ventes de 4% sur l’année et de 32% par rapport à 2006-2007. Pour les mises en chantier, la baisse est de respectivement 11% et 27%.

Des signes (encore fragiles) de reprise sont perceptibles dans le neuf début 2015 : redémarrage de l’investissement locatif (dispositif Pinel), remontée des ventes de maisons individuelles, moral des promoteurs moins dégradé. A l’inverse, l’ancien pourrait s’ajuster un peu plus nettement cette année.

Source : Crédit Agricole

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Mots-clés : Crédit Agricole

Sur le même thème