Property Times

Paris QCA : Pourvu que ça dure - 2T 2015

Publié le

Une étude produite par

Au premier semestre 2015, le marché des bureaux de Paris QCA a quasiment égalé son temps de passage de l’année 2014, totalisant 194 600 m², soit un recul contenu de -3% en un an. Ce résultat est remarquable à plusieurs égards : il se rapporte à un historique 2014 très favorable et contraste avec une tendance francilienne en repli de -22%.

Principal socle de l’activité transactionnelle, les surfaces inférieures à 1 000 m² (+38% en un an) ont concentré plus de 60% des commercialisations. A l’inverse, les surfaces intermédiaires ont marqué le pas (-14%) et les grandes signatures restent en retrait.

Le loyer moyen des bureaux de première main s’établit à 700 €/m²/an (+6% d’une année sur l’autre), la valeur moyenne de seconde main est stable à 510 €/m²/an. Le loyer prime reste, quant à lui, inchangé à 790 €/m²/an.

L’offre immédiatement disponible totalise 353 000 m², correspondant à un allégement de -7% depuis fin 2014. La résorption des surfaces est la plus sensible pour les surfaces de moins de 1 000 m², tandis que l’offre de grands gabarits a augmenté de 20%. Une reconfiguration de l’offre immédiate est à l’oeuvre, proposant sur le marché une plus grande proportion de surfaces de première main, tandis que les libérations de bureaux de seconde main diminuent.

Le volume de la production neuve demeure impressionnant. Plus de 300 000 m² tertiaires sont potentiellement livrables jusqu’en 2018, dont près de 120 000 m², répartis sur 9 opérations sont actuellement en cours de réalisation. Le niveau de pré commercialisation, de l’ordre de 20%, traduit la marge de manoeuvre offerte aux utilisateurs, au moins jusqu’en 2016, leur permettant de cibler les immeubles les plus en adéquation avec leurs besoins.

Source : DTZ France

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème