Chiffres & statistiques

Conjoncture énergétique - Mai 2015

Une étude produite par

En mai 2015, la production d’énergie primaire baisse pour la première fois depuis juin 2014, de -3,7% en glissement annuel, pour un total de 9,1 Mtep. En effet, la production nucléaire recule pour la première fois depuis avril 2014, de -4,4% sur un an. A contrario, les énergies renouvelables électriques sont orientées à la hausse (+5,0%), notamment l’hydraulique.

La consommation d’énergie primaire diminue également, rompant ainsi avec la tendance haussière observée depuis décembre 2014. Cette évolution touche l’ensemble des énergies et atteint -4,6%, toujours en glissement annuel.

Le taux d’indépendance énergétique s’améliore légèrement entre mai 2014 et mai 2015, sous l’effet de la baisse plus prononcée de la consommation que de la production (+0,5 point). Mesuré en cumul sur les douze derniers mois, entre juin 2014 et mai 2015, ce taux atteint 51%, soit près d’un point de plus que la même période de l’année précédente.

Corrigée des variations saisonnières, climatiques, et des jours ouvrables (CVS-CVC-CJO), la consommation d’énergie primaire accentue sa baisse observée entre mars et avril : -2,0% entre avril et mai. Cette tendance est générale, à l’exception de l’électricité primaire, stable. Elle touche plus particulièrement le charbon (-11,2%), moins le pétrole et le gaz naturel (respectivement -3,9% et -2,9%, toujours en glissement annuel).

La facture énergétique française du mois d’avril s’établit à 3,6 milliards d’euros (Md€), soit un net recul de 17,2% par rapport à celle de mars. Mesurée en cumul sur les douze derniers mois, entre mai 2014 et avril 2015, elle s’établit à 48,4 Md€, soit une forte diminution de 22,8% par rapport à son niveau relativement élevé de la même période de l’année précédente.

Source : Ministère de la transition écologique et solidaire

Vous souhaitez lire cette étude ?

Elle est réservée à nos abonnés.



Sur le même thème

  • Sylvain Moreau

    Chef du service de l’Observation et des statistiques - Commissariat Général au Développement Durable

    Auteur(e) de 234 études